Rencontre
10/12/2020
The Bookworm


Mila Landreau, BOOKWARM BOOKSBOX, 2020.

— Bonjour !

— Hey, juste deux secondes je finis ma phrase… « Harry blablabla mmmmhh il prend le… blabla blabla il ne se relève pas Harry est mort ! »

   Hey désolé merci d’avoir patienté..  Enchanté lecteur d’éphéméride. 

— Comment décririez-vous votre philosophie de vie ? 

—    Je n’ai qu’une philosophie
     Être acceptée comme je suis
     Malgré tout ce qu’on me dit
    Je reste le poing levé
     Pour le meilleur comme le pire
     Je suis métisse mais pas martyre
    J’avance le cœur léger
    Mais toujours le poing levé
    ….
   Hahaha

— Hahah…

— Non je rigole!  Moi je suis un gros lecteur, un gourmand d’histoire, un passionné d’aventure, un épris de fiction, un assoiffé de connaissance. bref… J’aaaaaaadore lire !! C’est pas juste c’est une passion comme ça pour faire genre …  Je mange : je lis. Je dors : je lis. Je suis avec mes amis : je lis.C’est ma philosophie de vie. 

— D’où vient votre surnom ? 

— Ici où j’habite les gens on commencé à m’appeler « the book worm » parce que je suis un asticot et parce que j’ai toujours un livre à la main. Tellement tout le monde m’appelle comme ça c’est carrément devenu une expression locale.  Ça équivoque un peu à votre expression « être un rat de bibliothèque », but in a cool way.

— Récemment vous vous êtes fait connaître pour une de vos inventions ? Vous pouvez nous en parler ?

— Ya pas longtemps j’ai déménagé. J’suis passé d’une ville où tu te déplace en métro à une ville ou tu fais tout à vélo. Plutôt cool ! mais… le problème c’est que dans le métro tu peux lire tranquille alors que la 30min de vélo ! mais c’est juste l’ennuie total en fait. je fais comment moi ? Bon bin du coup j’ai dû trouver une solution. J’ai demandé à une amie de me construire une mini bibliothèque à fixer sur mon vélo avec une mini table pour que je puisse poser mon livre sur mon guidon.
Et voilà le résultat !!! Cannons non ? Et super pratique.

— Comment s’appelle cet objet. 

— On a appelé le dispositif: «  the book Box for all the book worm ». J’aime bien le logo, vous avez vu c’est écrit book et en même temps c’est le dessin du vélo avec la box.. Rooh mais j’suis bête vous aviez déjà dû le remarquer.

— Comment votre invention qui était à la base un besoin personnel est devenue si connue de tous. 

— J’ai commencé à me balader dans la rue et les gens sont devenus complètement fan, j’ai même découvert qu’il y avait des vidéos sur internet de gens qui se revendiquent « book warm. » Je suis super content que ma philosophie de vie inspire d’autres gens et qu’on puisse la partager tous ensemble. 

— Vous avez ouvert un site internet ou l’on peut acheter ces box. Que trouve-t-on aussi sur ce site ? 

— Et bien en plus de la box vous pouvez acheter des portes-clefs, des décorations de vélo, des sacs, mais aussi des protégés . Pour avoir expérimenté beaucoup la lecture tout terrain, il vaut mieux être bien protégé. Haha

— ahana… Des projets pour l’avenir ? 

— Eh bien oui c’est une exclusivité je suis fière d’annoncer l’ouverture de la maison d’édition consacrée à la lecture à vélo.  

— Merci 

— Merci à vous de lire plein de belles choses sur éphéméride. 


Mila Landreau, Bookworm, logo, 2020.


Mila Landreau, Bookworm, porte-clés, 2020.


Mila Landreau, Bookworm, affiche, 2020.


Mila Landreau, Bookworm, sac, 2020.


Mila Landreau, Bookworm, vélo, 2020.


Mila Landreau, Bookworm, vélo, 2020.