Broken
09/02/2021
Melina Makhlouf

Melina Makhlouf, Broken, texte de Bassey Ikpi (A Letter From Britney Spears to the Paparazzi), 2020.

Après un DNA Communication à l’ENSAD Nancy, je poursuis mes études en design graphique à l’ISDAT de Toulouse.

J’aime travailler sur les souvenirs, la nostalgie, le temps qui passe, m’approprier des images qui ne sont pas les miennes afin de les replacer dans un contexte différent et leur faire dire autre chose par le biais d’anachronismes. C’est ce que j’ai fait avec la vidéo Broken, où je me suis intéressée au phénomène des Teenybopper. Je suis donc partie fouiller les anciens Skyblog qui ont bercé les adolescents de ma génération, et ces images, laissées à l’abandon sur le net dévoilant ces jeunes filles dans leur espace intime, toujours intactes après 10 ans.

Comment ces personnalités publiques deviennent des êtres façonnés de toute pièce par l’industrie musicale ? D’où vient le culte de la personnalité ? À partir de quand un processus “normal” d’identification devient-t’il obsessionnel et pathologique, où se situe cette frontière si floue ? Broken questionne ces images en les replaçant du point de vue d’une lettre écrite par une fan se faisant passer pour Britney Spears et adressée à ses paparazzis.

Cette vidéo a pris place dans une installation qui reconstitue cette chambre d’ado fanatique, où le spectateur intrusif et voyeur, se retrouve projeté dans cet espace qui n’est pas le sien.


Melina Makhlouf, Broken, 2020.